#PrixInterallié pour Laurent Binet, #PrixdeFlore pour Jean-Noël Orengo

ob_6523ab_laurent-binet

ob_a30541_jean-noel-orengo-prix-flore-2015-jpg

 

Le prix de Flore 2015 a été remis mardi 10 novembre à Jean-Noël Orengo pour son roman La fleur du capital, publié chez Grasset, maison d’édition du président du jury Frédéric Beigbeder. Coïncidence ?

Très remarqué lors de sa parution en janvier, La Fleur du Capital emmène le lecteur en Thaïlande à Pattaya, capitale mondiale de la prostitution. Au fil de ce roman bardé de références littéraires, cinq monologues s’entrelacent, de bar en bar, pour raconter toutes les formes du désir, dire la beauté et l’abjection.

En parallèle, jeudi 12 novembre, le prix Interallié a couronné Laurent Binet pour son roman La septième fonction du langage. Déjà récompensé au tout début de la rentrée littéraire par le prix du Roman Fnac, La Septième fonction du langage est le roman narquois d’une génération d’intellectuels dont Roland Barthes, Michel Foucault ou Jacques Derrida furent des figures emblématiques. Mêlant polar historique et farce philosophique, Laurent Binet imagine que Roland Barthes, renversé par une camionnette en 1980, fut en réalité victime d’un complot meurtrier. Une enquête potache et irrévérencieuse qui relance le débat sur la manière dont les nouvelles générations peuvent recueillir le legs de ces glorieux penseurs, encore si présents, si précieux, si pesants parfois.

Sources :

http://www.lefigaro.fr/livres/2015/11/12/03005-20151112ARTFIG00142-laurent-binet-prix-interallie-2015.php

http://www.lexpress.fr/culture/livre/le-romancier-laurent-binet-rapporte-le-prix-interallie-2015_1735073.html

http://bibliobs.nouvelobs.com/sur-le-sentier-des-prix/20151110.OBS9268/le-prix-de-flore-decerne-au-roman-le-plus-pute-de-l-annee-2015.html

 

Laisser un commentaire