#ToyStory fête ses 20 ans : retour sur une des révolutions du cinéma d’animation

toy story

Sorti le 22 novembre 1995, Toy Story fête ses 20 ans cette semaine. Fruit d’une joint venture entre Disney et Pixar, le film s’appuyait notamment sur une nouvelle technologie permettant l’animation 3D de ses personnages. Un pari risqué mais gagnant. Non content d’être un énorme succès économique, Toy Story a marqué à tout jamais l’histoire du cinéma d’animation en instaurant la plus grande révolution de l’animation depuis l’ajout de la couleur. Alors que Toy Story 4 est en préparation pour une sortie en juin 2018, revenons sur les éléments de cette révolution.

  • Toy Story est le premier film d’animation en image de synthèse, une nouvelle technologie qui a permis aux animateurs de ne pas avoir à redessiner tous les personnages et décors à chaque image. En réduisant considérablement la quantité de travail manuel nécessaire à un film d’animation, cette révolution a notamment permis d’ajouter de nombreux détails qui auraient été difficiles à gérer sans cette technologie, comme le motif présent sur la chemise de Woody. Toutefois la technologie avait ses limites. Elle était difficilement applicable à des vrais personnages, leur donnant rapidement l’air d’avoir une peau en plastique. L’idée d’un film basé sur des jouets était donc particulièrement propice à ces images 3D. Les avancées technologiques ont permis par la suite d’améliorer le rendu.

andy 1

Toy Story 1

andy 3

Toy story 3

  • En rapportant plus de 360M$ dans le monde, Toy Story s’est imposé à la tête du box-office en 1995, prouvant par la même occasion que les films d’animation pouvaient eux aussi être tout à fait rentables. Aujourd’hui sur les 23 films de l’histoire du cinéma à avoir dépassé le milliard au box-office mondial, trois sont des films d’animation : La Reine des Neiges, Toy Story 3, et Les Minions.
  • Toy story est également devenu une des premières véritables franchises du cinéma d’animation. La franchise compte désormais trois opus, dont un quatrième en préparation, et d’innombrables produits dérivés.
  • Les grandes stars du cinéma se sont mises de plus en plus à doubler les voix des personnages animés. Elles en sont aujourd’hui très demandeuses. Dans Toy Story on retrouvait notamment les voix de Tom Hanks (Woody) et Tim Allen (Buzz L’éclair).
  • Enfin Toy Story a prouvé que les dessins animés pouvaient se passer d’être des comédies musicales.

Kzvm9gRE6xeT6O25Bz_dDnaz6po

Laisser un commentaire