#Tunis n’a pas peur, le #festival aura lieu.

Cette semaine le monde du cinéma indépendant est marqué par l’ouverture des journées cinématographiques de Carthage. Cette 26ème édition a lieu en plein coeur de Tunis et verra se diffuser plus de 300 films Arabo Africains dont 46 d’entre eux seront en compétition officielle. Tous tenteront d’obtenir le premier prix que l’on appelle le « Tanit d’or ». Le président du jury n’est autre que Noureddine Sail, un acteur essentiel dans le développement du cinéma au Maroc et l’ancien directeur général du centre cinématographique marocain (CCM). Il est accompagné de six professionnels du milieu du cinéma qui proviennent tous de différents pays. Cette édition porte le slogan « dialoguer, rêver, avancer… », et rassemblera près de 150 000 cinéphiles du 21 au 28 novembre. Ce festival représente près de 1,3 million d’euros dont la moitié étant fournie par l’état tunisien.

Afficher l'image d'origine

Ce festival est connu pour diffuser des films qui dérangent dans le monde arabe tel que « much loved’ de Nabil Ayouch  qui traite sur le thème de la prostitution mais qui reste interdit au Maroc. Dans cette compétition on retrouve également le film burkinabé « l’oeil du cyclone » réalisé par Sekou Traoré. Ce long métrage met en scène une avocate commise d’office qui se retrouve à défendre un rebelle qui est accusé de crime de guerre. A travers une histoire anodine, le film va mettre en scène deux visions de l’Afrique qui s’opposent. Ce festival a également pour mission de donner place à la nouvelle génération qui est portée et défendue par le nouveau directeur des JCC.

Dans ce contexte dramatique suite aux attentats de Paris, le festival a été maintenu et sera sous haute surveillance. Noureddine Sail s’explique au moment de l’ouverture du festival de Carthage: « Le cinéma est le garant de la plus grande victoire contre le terrorisme. »

 

 

http://www.libe.ma/Noureddine-Sail-preside-le-jury-des-Journees-cinematographiques-de-Carthage_a68765.html

http://www.la-croix.com/Culture/Cinema/A-Carthage-le-cinema-resiste-a-la-peur-2015-11-22-1383455

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=235572.html

http://www.jeuneafrique.com/mag/280622/culture/cinema-la-nouvelle-vague-tunisienne-a-lhonneur-a-carthage/

Laisser un commentaire