L’Age d’or des #comics à l’ère des #blockbusters : Focus sur #Marvel et #DCComics

films-de-super-heros-photo-5450b5dfbb0c2

Avec Deadpool, Batman V Superman, Captain America ou encore Les X-men, les super-héros ont encore frappé et l’année 2016 a été l’année de tous les dangers. Avec pas moins de six superproductions sorties en salle, les personnages de chez Marvel et DC Comics pourraient se marcher sur les pieds, et finir par nous lasser… Et pourtant, nos super-héros préférés du grand écran continuent d’affoler le compteur des entrées en salles et les recettes au niveau mondial.

L’impressionnant bilan financier du studio Marvel en huit ans peut en faire pâlir plus d’un : avec plus de 10 milliards de dollars de recettes dans le monde, la barre des 4 milliards quasi-franchie pour la seule exploitation nord-américaine et plus de 30 millions d’entrées dans les salles, c’est le jackpot pour le studio qui a annoncé qu’il allait développer encore bien d’autres projets. Les films des phases 1 à 3 n’étaient que le début… La société de production avait déjà planifié tous ses films jusqu’à 2028.

Mais ce n’est pas tout. Warner, producteur et distributeur du film, vient d’annoncer également un calendrier prévisionnel de films de super-héros issus de son catalogue DC Comics. Et le studio a sorti l’artillerie lourde en kryptonite. Deux super-films prévus par an de 2016 à 2020, soit dix films en tout ! On peut parier ad minima sur Justice League (Avengers version DC), Man of Steel 2 avec Henry Cavill, un Batman en solo (avec Ben Affleck), un film Wonder Woman si le personnage joué par Gal Gadot plaît…

films-de-super-heros-photo-5450b5dfbb0c2

Les films adaptés de comics et de super-héros, quel que soit leur propriétaire, prennent désormais l’apparence d’un monstre a priori inarrêtable, qui doit continuer à divertir le public en rendant ses productions toujours plus originales sans perdre de vue ses objectifs marketing, qui représentent bien plus que son simple score au box-office, pourtant souvent monstrueux. A l’heure actuelle, rien ne semble pouvoir remplacer les films adaptés de comics, déjà historiques en termes de recettes et d’attention médiatique, et qui ressuscitent de veilles pratiques d’Hollywood, comme celle de signer les acteurs pour plusieurs années ou plusieurs films. Preuve est faite, que les films adaptés de comics sont sans doute l’un des phénomènes les plus puissants depuis le début du cinéma de divertissement américain.

 

https://www.taschen.com/pages/fr/catalogue/graphic_design/all/01133/facts.75_ans_de_marvel_de_l_aege_dor_des_comics_ae_lere_des_blockbusters.htm

http://www.lexpress.fr/culture/cinema/videos-comment-marvel-domine-hollywood_1672953.html

http://www.allocine.fr/article/fichearticle_gen_carticle=18633670.html

http://www.melty.fr/marvel-studios-kevin-feige-annonce-une-phase-4-tres-differente-a520020.html

http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18652783/

http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Warner-sortira-10-films-de-super-heros-DC-Comics-de-2016-2020

http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18637717/

http://www.comicsblog.fr/21486-dito_31__Jusquo_iront_les_films_adaptes_de_comics

Laisser un commentaire