« Achetez de l’#art » la startup #numérique qui promeut la diffusion des œuvres dans la société

achetezdelart.com

« Le marché de l’art ne se résume pas à des records d’enchères ». La couleur de cette jeune entreprise est annoncée et elle entend bien démocratiser l’achat et la collection d’œuvres d’art.

 

L’art et le numérique ne font pas bon ménage pour beaucoup de personnes : désertification des galeries et des lieux d’exposition, détournement abusif et utilisation sans autorisation d’œuvres d’art, etc. Certains s’interrogent même sur le futur du métier très élitiste de commissaire-priseur qui pourrait, avec l’avènement du numérique, connaître une transformation sans précédent.

 

En effet, les œuvres d’art se sont échangé pendant longtemps uniquement dans des maisons de ventes aux enchères, en galeries ou entre connaisseurs. Aujourd’hui, de nombreux sites fleurissent sur le net proposant d’acheter des œuvres d’art par ce biais. Lotprivé.com, lacparis.com, artistics.com en sont quelques exemples

 

Voilà la mission de « Achetez de l’Art » : faire parler de l’art sur internet pour démocratiser cet univers jugé (à tort !) « élitiste » et « inaccessible ».

 

Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont omniprésents dans nos vies : Twitter, Facebook, Snapchat, Pinterest, etc. Certains réseaux parmi cet océan se prêtent d’ailleurs bien au jeu de la diffusion artistique comme Instagram ou Tumblr puisque l’image et la photo constituent leur nerf de la guerre. Instagram est un très bon vecteur pour de nombreux artistes qui souhaitent se faire connaître ou tenir leur communauté au courant : JR, notamment, est très actif sur le réseau social et poste régulièrement des photos de ses œuvres afin de tenir informé ses abonnés.

 

« Achetez de l’Art », c’est avant tout faire connaître les outils existant aux marchands, aux artistes et aux professionnels de l’art. Pour l’acheteur et le collectionneur, un guide pour acheter de l’art en ligne et en galerie sont disponibles tandis qu’un autre sur les ventes aux enchères est en préparation.

 

Mais attention ! « Achetez de l’Art » œuvre à une réelle harmonisation entre réel et virtuel : il s’agit d’encourager de nouveaux acheteurs à franchir la porte d’une galerie d’art ou d’une maison de vente après une première appréhension sur la toile. « Tout comme la lettre est devenue courriel, le shopping [...] e-commerce, le livre [...] e-book », l’art doit aussi faire son passage au virtuel pour mieux s’ancrer dans la réalité d’aujourd’hui.

 

Pour soutenir cette initiative, leur boutique en ligne propose de nombreux produits dérivés pour afficher haut et fort son soutien à la démocratisation de l’art !

 

SOURCES :

http://achetezdelart.com/

http://www.journaldunet.com/patrimoine/expert/64962/le-metier-de-commissaire-priseur-bouleverse-par-le-numerique.shtml

http://www.journaldunet.com/patrimoine/expert/64963/comment-le-commissaire-priseur-peut-il-affronter-la-concurrence-des-acteurs-en-ligne-du-marche-de-l-art.shtml

Laisser un commentaire