Le premier #vinyleconnecté au monde est français

Comme nous le disions la semaine dernière, le bon vieux vinyle a encore du temps devant lui et suscite toujours la passion des foules. Ce week-end, le salon du vinyle et de la BD s’est déroulé pour la 21ème fois à Lons le Saunier. L’occasion de mettre en avant des artistes indémodables tels que Johnny Hallyday ou Eddie Mitchell. En parallèle, une société française faisait parler d’elle..

Le premier vinyle connecté

La société auvergnate Yet it is a donc annoncé avoir inventé le premier vinyle connecté du monde. Au début, rien de tout ça n’était prévu. Le vinyle connecté n’était même pas censé voir le jour. Mais très rapidement, les fondateurs se sont aperçus qu’il y avait du potentiel derrière cette idée.

Comment ça fonctionne ?

Tout repose sur une puce. Une puce intégrée à une étiquette que l’on peut donc coller partout ; vinyle, livre, vélo, boite, etc. Ensuite, en approchant un smartphone de cette puce, il se connecte directement au contenu souhaité grâce à la connexion immédiate sans fil (NFC). Ne pouvant pas être copiée et pouvant être produite de façon industrielle, cette puce pourra rendre bien des services dans bien des domaines. En janvier 2017, l’entreprise sera au CES de Las Vegas et elle entend bien faire parler d’elle !

Ce que ça peut apporter à la musique

Le vinyle peut donc être écouté sur une platine et en parallèle donne accès à une plateforme dédiée. On peut y retrouver des places de concert, des paroles, des informations sur l’artiste, etc. En fait, on peut y mettre à peu près ce que l’on veut. Y compris des pub pour d’autres vinyles… De quoi agrémenter l’écoute de votre vinyle (avec par exemple la nouvelle platine technics SL1200g qui est enfin disponible en France pour la coquette somme de 3500€).

Mais cette puce a également de l’intérêt « dans l’autre sens ». Ainsi, la société éditrice du vinyle pourra récupérer des données précieuses sur notamment le temps d’écoute, le lieu d’écoute voir les chansons préférées. Tout pour vous permettre d’être fiché en toute tranquillité. Avec déjà plus de dix-huit labels de signés, les commandes de l’entreprise explosent dors et déjà.

Une invention issue du vinyle qui pourrait bien s’appliquer à de multiples domaines et changer l’Internet des objets ? Oui oui c’est possible et c’est en France que ça se passe.

Sources :

http://www.leprogres.fr/sortir/2016/11/08/salon-du-vinyle-un-hommage-au-trio-hallyday-dick-rivers-et-eddie-mitchell

http://www.leprogres.fr/sortir/2016/11/11/rendez-vous-au-21e-salon-du-disque-a-juraparc

http://www.newsauvergne.com/economie-actualite-auvergne-letacuteessentiel-des-actualites–des-news-des-infos-en-auvergne—newsauvergnecom-ra6/la-startup-yes-it-is-invente-le-vinyle-connecte-actualite-auvergne-letacuteessentiel-des-actualites–des-news-des-infos-en-auvergne—newsauvergnecom-ac8994.html

http://www.lamontagne.fr/clermont-ferrand/loisirs/economie/2016/11/10/la-start-up-yesitis-invente-le-premier-vinyle-connecte_12148360.html

http://fr.traxmag.com/article/37829-la-nouvelle-platine-technics-sl-1200g-est-disponible-en-france-et-en-belgique

Laisser un commentaire