#Boxoffice : Les Animaux fantastiques, moins magique que Harry Potter

Cinq ans après le dernier film de la saga Harry Potter, Les Animaux fantastiques est un vrai succès au box-office. En France, il comptabilise déjà 1,42 million d’entrées pour sa première semaine d’exploitation (semaine du 16 au 22 novembre 2016), soit près de 40% du nombre total d’entrées tous films confondus sur cette même semaine.
Le film, scénarisé par J.K. Rowling, est un dérivé de l’univers d’Harry Potter et relate les aventures de Norbert Dragonneau, un sorcier qui parcourt le monde dans les années 1920 pour recenser et protéger les créatures magiques.

2048x1536-fit_eddie-redmayne-newt-scamander-animaux-fantastiques-spin-off-harry-potter

Bien que ce spin-off soit un succès, les studios Warner Bros espéraient sans doute de meilleurs chiffres au box-office. En effet, ces chiffres sont bien inférieurs à ceux engendrés par chacun des films de la saga Harry Potter. À titre de comparaison, le premier épisode Harry Potter à l’école des sorciers avait généré pour son premier week-end d’exploitation plus de 90 millions de dollars aux États-Unis, contre “seulement » 75 millions pour Les Animaux fantastiques. D’autant plus que ce dernier était sorti en 2001, ce qui signifie que même avec l’inflation et l’augmentation des prix (notamment liée à la 3D) et l’attente des fans, le premier volet des aventures de Nobert Dragonneau affiche les plus bas scores de la franchise Harry Potter.

Bien entendu, ces résultats ne sont pas si surprenants puisqu’il ne s’agit ni d’une suite, ni, au sens strict du terme, d’un préquel d’Harry Potter : il ne peut donc bénéficier de la même notoriété. Mais c’est justement à ce niveau que le problème se situe : si le film ne fait pas les scores attendus, c’est probablement parce qu’il n’est pas assez identifié à la franchise Harry Potter. En dehors des fans (certes nombreux), le grand public pourrait ne pas avoir compris que l’univers du célèbre héros revenait à l’écran, tout comme ils pourraient ignorer que J. K. Rowling elle-même est à l’origine du scénario. Contrairement à Star Wars, dont chaque nouvelle histoire porte le sigle doré reconnaissable entre tous, ou même au Hobbit, qui évoluait clairement à l’ombre du Seigneur des anneaux, les spectateurs semblent moins faire le lien entre Harry Potter et Les Animaux fantastiques.

 

SOURCES
http://www.leblogtvnews.com/2016/11/box-office-france-hebdomadaire-le-film-les-animaux-fantastiques-ecrase-tout.html
http://www.ozap.com/actu/box-office-us-les-animaux-fantastiques-moins-puissant-que-harry-potter/512611

 

Laisser un commentaire