Des hackers s’emparent de millions de dollars en micro-transaction du #jeu vidéo « FIFA » d’EA Sports

L’américain Anthony Clark a été poursuivi en justice pour fraude et vol pour sa participation à un plan permettant de générer automatiquement et revendre la monnaie virtuelle utilisé pour les micros-transactions dans le jeu FIFA Ultimate Team sur Playstation et Xbox.

Ce mode « Ultimate Team » permet de créer sa propre équipe de foot à l’aide de cartes virtuelles représentant des footballeurs. Il est possible d’acheter ses cartes via des micro-transactions ou grâce à des succès « in-game ». Cette monnaie peut être échangé entre les joueurs et acheté en dehors du jeu sur un marché noir.

D’après l’enquête du FBI, Clark le leader et ses 3 compères Ricky Miller, Nicholas Castellucci, Eaton Zveare ont créé une application qui permettait de faire croire aux serveurs d’EA de leur envoyer cet argent en récompense de succès dans le jeu. Pour cela, le programme faisait croire aux serveurs que des matchs été joué. Le groupe de hackers a ensuite contacté des revendeurs en Asie et Europe pour distribuer leurs gains, principalement en Chien et au Royaume-Uni.  L’avantage de ces pièces été un prix plus faible que chez les revendeurs officiels ou sur le jeu.

Cette fraude aurait permis aux quatre hackeurs de gagner plusieurs millions de dollars d’après le FBI aux alentours de 15 millions.

Les accusés été également membre du groupe de hackeurs RANE Developments et utilisé les outils derrière les hacks massifs subis par Valve, Microsoft et EA. Austin Alcala and Nathan Leroux seront vus comme témoin sur ces cas.

Parmi les possessions trouvées chez les hackeurs lors de leur arrestation fin 2015, on retrouve une Lamborghini et plus de 2.8 millions de dollars sur le compte de Clark. Les enquêteurs avaient été mis sur la piste grâce à la collaboration de Justin Alcala, membre de Xbox Underground un groupe de hackeurs arrêté fin 2014 qui avait travaillé avec Clark sur le projet FIFA.

Les 4 hackeurs si jugés coupables encourent jusqu’à 20 ans de prison.

Sources :

http://www.theregister.co.uk/2016/11/14/ea_hackers_charged_for_stealing_game_coins/

http://www.bleepingcomputer.com/news/gaming/four-go-on-trial-for-hacking-ea-sports-servers-stealing-fifa-coins-worth-15m/

 

Laisser un commentaire