L’art au service de l’#environnement

Il est courant de constater que l’art traite de questions économiques, politiques ou sociales… Mais depuis quelques années et ces dernières semaines notamment, c’est bien la problématique environnementale qui se retrouve au cœur des débats et donc de la création artistique.

Intriguer pour mieux dénoncer 

A l’occasion de la FIAC 2017 qui doit se tenir du 19 au 22 octobre 2017, la programmation Hors les Murs avait prévu l’installation de l’oeuvre « Domestikator » de l’atelier néerlandais Van Lieshout au coeur du jardin des Tuileries. Dénonçant la « forte connotation sexuelle » de l’installation, le président du musée du Louvre Jean-Luc Martinez a refusé le projet. Il s’agit d’une sculpture habitable représentant une scène d’accouplement: volontairement provocatrice, l’oeuvre accuse la supériorité que l’homme exerce sur le monde et en particulier sur la nature par la domestication de l’environnement naturel. Le président du Louvre craignait que l’oeuvre soit « mal perçue par le public traditionnel du jardin des Tuileries ». Finalement, le Centre Pompidou a accepté d’héberger cette sculpture tout en précisant la nécessité d’un gardiennage constant pour éviter toute dégradation. On peut donc souligner la démarche de l’atelier d’artistes qui a véhiculé son message et fait parler de sa création par l’intermédiaire d’une oeuvre d’art intrigante voire choquante.

Le Louvre fait retirer une œuvre du parcours hors-les-murs de la FIAC

Le Domestikator à la Ruhrtriennale (Bochum, Allemagne) en 2015.

Le design, fer de lance de « l’art environnemental »

Le 9 et 10 octobre dernier s’est tenu au Grand Palais le second Conclave de l’association Art of Change 21, un rendez-vous unique en son genre qui rassemble des artistes, des entrepreneurs sociaux et d’autres acteurs internationaux impliqués dans la transition écologique et le développement durable. L’objectif d’une telle rencontre est de réunir des intervenants différents mais ayant à cœur d’engager de manière collaborative une action innovante en faveur du développement durable et à développer à l’échelle mondiale. Constatant l’importance et l’urgence du réchauffement climatique et de la pollution, l’association Art of Change 21 estime qu’il ne faut pas faire fuir les individus par des démarches culpabilisantes, mais au contraire faire appel à la création artistique qui créé une véritable attractivité. Un exemple serait l’installation dans les villes de sculptures ou d’objets qui représentent cette urgence. Cette philosophie se retrouve déjà chez de nombreux artistes, et notamment des designers. En effet, le design rend attractif et intriguant quelque chose d’utile à la collectivité. Pour dépolluer les villes, des installations innovantes et esthétiques peuvent être créées. A Copenhague, l’ »Algae Dome« , en forme d’œuf, transforme le CO2 en oxygène et cultive de la spiruline grâce au soleil. En Chine, l’artiste néérlandais Daan Roosegaarde a créé une Smog Free Tower. Cette tour est un aspirateur de particules fines, particulièrement présentes en Chine à cause de l’industrie du charbon. Ces particulières sont mêmes compressées et transformées en poussière noire afin d’être incorporée dans des bijoux, la Smog Free Jewellery.  Enfin, c’est à Paris qu’a lieu en ce moment une expérimentation sur un objet du patrimoine urbain parisien, la colonne Morris. L’une d’entre elle a en effet été modifiée en créatrice de biogaz: à l’aide d’un puits de carbone et d’une forêt de micro-algues immergées dans l’eau, la colonne absorbe le CO2 et l’oxyde d’azote des voitures grâce à la photosynthèse. La création artistique se place donc en medium privilégié pour pointer du doigt mais également trouver les solutions aux problématiques environnementales actuelles.

Smog Free Tower – Daan Roosegaarde. Crédit photo : studioroosegaarde

SOURCES

« Le Louvre fait retirer une œuvre du parcours hors-les-murs de la FIAC », Connaissance des Arts, 04/10/2017

 » FIAC : le sexuel « Domestikator » trouve asile au Centre Pompidou », Le Monde, 13/10/2017

« Art of Change 21: le Conclave de l’urgence », C’est pas du vent, RFI, 15/10/2017

Art of Change 21

« 5 dispositifs innovants pour dépolluer les villes », Réponse Conso, 03/10/3017

 

Laisser un commentaire