Le Sympathisant de Viet Thanh Nguyen : la voix du Vietnam

Le Sympathisant

En 1975, alors qu’il n’a que 4 ans, Viet Thanh Nguyen fuit le Vietnam et la guerre pour s’installer aux Etats-Unis avec sa famille. Vietnamien de naissance et américain d’adoption, il fait de cette dualité le thème de son premier roman, Le Sympathisant.

Dans une longue confession, le narrateur raconte son passé d’agent double durant la guerre du Vietnam. Né d’une mère vietnamienne et d’un père français, il travaille pour les services de renseignement américain au Vietnam puis en exil aux Etats-Unis ; tout en étant une taupe pour les Viêt-Cong… Le roman, couronné du Prix Pulitzer en 2016, explore ainsi la conscience déchirée de cet « homme à l’esprit double », « capable de voir les choses des deux côtés ».
La dualité qui traverse le roman est autant celle du narrateur que celle de la guerre. En dépeignant un homme tiraillé entre plusieurs identités et loyautés, il restitue à l’Histoire et à la conscience humaine leur caractère profondément complexe.

Le roman a déjà été traduit en 25 langues et est publié en France aux Editions Belfond.

A l’image d’Underground Railroad de Colson Whitehead (http://blog.tbs-education.fr/tbs-culture/?p=4450), Le Sympathisant a rencontré un écho positif en France et vient notamment de recevoir le prix Sofitel 2017 du meilleur roman étranger. Il place cette rentrée littéraire étrangère particulièrement sombre sous le signe de la mémoire et lui donne une coloration résolument politique. Viet Thanh Nguyen se penche sans concession sur un pan de l’histoire américaine et vietnamienne, en adoptant un double point de vue. En donnant une voix aux vietnamiens, oubliés du roman national américain, il nous donne à comprendre la guerre du Vietnam autrement.

« Même s’ils sont antimilitaristes, tous les films tournés à cette époque, que ce soit ceux de Coppola, de Cimino ou de Stone, demeurent racistes dans la mesure où ils ne voient le Vietnam que comme le décor d’un traumatisme américain, constate Nguyen en évoquant les grands films sur la guerre du Vietnam. J’espère que mon roman contrebalancera un peu cette propagande ! ».

Affiche du film américain, Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, sur la guerre du Vietnam

Affiche du film américain, Apocalypse Now de Francis Ford Coppola, sur la guerre du Vietnam

Sources

http://www.livreshebdo.fr/article/les-deux-laureats-du-prix-du-meilleur-livre-etranger-2017

http://abonnes.lemonde.fr/livres/article/2017/08/27/viet-thanh-nguyen-prend-sa-revanche-sur-coppola_5177171_3260.html

http://www.rfi.fr/emission/20170917-viet-thanh-nguyen-ecrivain-americain-vietnamien-prix-pulitzer-2016

https://www.lesechos.fr/week-end/culture/livres/010206182625-le-vietnam-par-les-deux-bouts-2111547.php

https://www.humanite.fr/viet-thanh-nguyen-je-suis-devenu-ecrivain-pour-ecrire-sur-le-peuple-vietnamien-640702

Laisser un commentaire