L’#HUMOUR POUR COMBATTRE LES PRÉJUGÉS

Et si l’humour était maintenant au service de la diversité ? Depuis la popularisation du stand-up avec le Jamel Comedy Club, cet art n’est plus exclusivement réservé à une catégorie minoritaire mais s’ouvre à tout le monde…à condition d’être drôle. Blanc ou noir, juif ou arabe, homme ou femme, tous s’expriment, affirment et revendiquent leur différence.

 

Affirmer sa différence à travers l’autodérision

 

Dans son nouveau spectacle, l’humoriste Fary, d’origine cap-verdienne, se plonge dans son rapport à l’identité française et manifeste sa double nationalité. « Qu’est-ce qui fait de moi un Français? » demande-t-il sur la scène. Si Fary aborde des sujets sensibles comme la diversité, l’intégration ou encore la religion, il n’a jamais peur d’utiliser des grands voire gros mots. Dans son spectacle « Hexagone », il maitrise l’art de l’ironie et l’autodérision « Hé ! On est dans un pays de racistes, il faut qu’on l’assume ensemble ! » balance-t-il à son public. Grâce à une démocratisation du one-man-show, les humoristes se suivent mais ne se ressemblent pas, tous utilisent leur différence pour surprendre et faire rire avec les spectateurs. C’est aussi le cas de Monsieur Fraize. Rien ne le dirigeait vers une carrière d’humoriste, si ce n’est l’envie de raconter son histoire : l’histoire d’un autiste en voie de guérison, peu sûr de lui et mal dans sa peau. Dans son nouveau spectacle à l’Européen, il affirme sa différence à travers des répliques comme « c’est même pas complet » ; « Je suis payé, là… Il y a des promos en ce moment, quatre Danette, huit ». Il décide de se « mettre à nu » et se livrer au public en dévoilant son univers où s’entremêlent absurdités, silences, et répétions. Il réaffirme son style par des attitudes, gestes et postures propres à sa personnalité. Son humour atypique, son goût inné pour l’absurde et son spectacle hors norme brisent les conventions, et lui valent d’être élu depuis 2017, étoile du meilleur espoir humour par le Parisien.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prendre le contrepied des stéréotypes

Caroline Vigneaux, bien décidée à faire taire les idées reçues, défend avec fermeté la cause des femmes dans son nouveau spectacle « Caroline Vigneaux croque la pomme ». S’inspirant de grandes figures féministes telles que Gisèle Halimi, elle retrace l’histoire de la condition féminine pour comprendre pourquoi « s’est-on laissées dominer par des teubés ? » comme elle s’insurge dans son spectacle, vêtue d’un costard et de talons aux semelles vertigineuses. A travers des imitations, l’humoriste renverse les tabous, se révolte contre les dictats, s’attaque au mythe d’Adam et Eve et brise les conventions qui régulent les relations entre hommes et femmes.

Mais attention, les humoristes ne sont pas les seuls artistes à détruire les stéréotypes à travers la dérision. La pièce « Faites l’amour avec un Belge » de Michaël Dufour fête ses 10 ans de succès et pour célébrer cela, plus de 10 dates exceptionnelles ont été proposées à la Comédie de Lille. Et si on renversait les clichés ? Une femme aimant le foot et la bière, un homme tendre, fan de ménage et shopping ? Voilà un spectacle incontournable qui met à mal les clichés mais aussi les différences culturelles entre la France et la Belgique. Une comédie qui s’indigne avec humour, une arme puissante contre les stéréotypes genrés mais aussi nationaux et identitaires.

 

 

Sources: 

Humour : « Faites l’amour avec un belge » célèbre ses 10 ans à la Comédie de Lille. Publié le 12 Octobre 2018
https://actu.fr/hauts-de-france/lille_59350/humour-faites-lamour-un-belge-celebre-10-ans-la-comedie-lille_18989723.html

 

Humour : le rire doux-amer mais rassembleur de Fary. Par Sandrine blanchard – Publié 12 octobre 2018 à 15h24 • Mis à jour le 15 octobre 2018
https://www.lemonde.fr/scenes/article/2018/10/12/humour-le-rire-doux-amer-mais-rassembleur-de-fary_5368617_1654999.html

 

Monsieur Fraize, as de l’absurde. Par Nathalie Simon  – Publié le 11 octobre 2018
http://www.lefigaro.fr/culture/2018/10/11/03004-20181011ARTFIG00214-monsieur-fraize-as-de-l-absurde.php

 

Caroline Vigneaux : « C’est plus dur pour une femme de s’imposer » – Publié le 11 octobre 2018
http://www.europe1.fr/culture/caroline-vigneaux-cest-plus-dur-pour-une-femme-de-simposer-3776429

 

Humour: Marx, La Bajon, Vigneaux… Nos coups de coeur. Par Hermance Murgue – Publié le 12/10/2018 à 16:30
https://www.lexpress.fr/culture/scene/humour-marx-la-bajon-vigneaux-nos-coups-de-coeur_2037074.html

Laisser un commentaire