#Architecture et #genre : It’s A Man’s Man’s Man’s World ?

Can Stock photo

Sur la scène internationale, la parité s’est à nouveau invitée au centre des débats sociétaux, en commençant par les milieux très exposés comme le cinéma, les médias et la politique. Signe d’une évolution plus profonde, la place des femmes est aujourd’hui le sujet d’initiatives dans les sphères urbaines et architecturales.

 

En regardant les infrastructures urbaines, Le Monde dresse le constat d’une ville moins adaptée aux femmes, jusqu’aux « noms de rue célébrant des personnages masculins dans leur écrasante  majorité ou des affiches publicitaires qui surfent sur des stéréotypes de genre ».      « Historiquement, l’espace public a été conçu par des hommes pour les hommes […]. Cette conception […] perdure et se manifeste dans un usage très différencié de l’espace public. » (Conseillère administrative de la Ville de Genève).

Thomas Samson/AFP

Thomas Samson/AFP

 

 

 

 

 

 

 

Si le très faible nombre de femmes parmi les grands maîtres d’œuvre a déjà été observé et si la sociologie est depuis longtemps intégrée dans l’urbanisme et l’architecture, la thématique du genre n’a été abordée que très récemment dans la conception urbaine. A l’ère des smart cities, les écoles commencent à développer des cursus portant sur une ville plus égalitaire. Pour l’instant, cette réflexion est menée dans le cadre de séminaires, à l’instar de l’école d’architecture de Marne-La-Vallée.

 

Des villes mettent également en place des laboratoires. C’est le cas de Gennevilliers où une équipe de chercheurs universitaires a étudié le sujet pendant 5 ans et organise des tables rondes visant à améliorer l’espace urbain afin que les femmes s’y sentent bien. Plusieurs solutions sont proposées comme élargir les trottoirs dont l’étroitesse est parfois anxiogène dans certaines zones et peu pratiques pour les poussettes et les fauteuils roulants.

Can Stock photo

Can Stock photo

 

 

 

 

 

 

Alors que l’architecture et l’urbanisme s’engagent dans des démarches responsables, il s’agit de réfléchir à une ville de demain qui soit smart pour toutes et pour tous.

Sources

https://www.lemonde.fr/campus/article/2018/10/16/dans-les-ecoles-d-architecture-la-parite-en-construction_5369851_4401467.html
https://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/Les-femmes-veulent-investir-l-espace-public/story/24100197
http://www.leparisien.fr/hauts-de-seine-92/gennevilliers-laboratoire-pour-la-place-des-femmes-en-ville-18-10-2018-7922376.php

Laisser un commentaire